Actualités du JÉEN

11/09/07 - Retour sur la saison 2006 - 2007 en photos...

Mouna
Aurelia
Mouna et Aurélia lors du Top 12 des 11, 12 et 13 mai 2007 (photos : L. La Monaca)

25/07/07 - Retour sur le Championnat interne de parties rapides...
Participation surprise à la dernière ronde de cette compétition de Mouna Daya, membre de l'équipe du Top 12 du JEEN. Voici le classement de la 9e et dernière étape :

1. GILLOT Jean-Yves : 10 points
2. MARCELIN Philippe : 8 points
3. NOWOCIEN Anthony : 6 points
4. FALGAYRETTES Philippe : 5 points
5. DAYA Mouna : 4 points
6. FROIDEVAUX Alain : 3 points
7. SCIMIA Franck : 2 points
8. Invité : 1 point

Classement final :
1. GILLOT Jean-Yves (64 points)
2. NOWOCIEN Anthony (58 points)
3. MARCELIN Philippe (48 points)
4. CANTERO Jorge (38 points)
5. FALGAYRETTES Philippe (33 points)
6. FROIDEVAUX Alain (32,5 points)
7. CAUSSE Paul-Alain (23 points)
8. LAMONACA Laurent (12,5 points)
9. SELVI Laurent (8 points)
10. MEHAIBIA Azzédine (6 points)

Pas plus Alain Froidevaux, très motivé, que les Philippe ni Anthony ne sont parvenus à stopper le joueur le plus sympathique du JEEN, alias Jean-Yves Gillot, qui devient le premier membre du club a inscrire son nom au palmares du Championnat interne de parties rapides.

18/07/07- Les messages de félicitations échiquéens (enfin) affluent pour votre serviteur... !
"Comme prévu, voici les photos que j'ai prises (...). Et bravo pour ton résultat : au final c'est toi qui as le meilleur [du JÉEN] avec 6/9" (Jean-Yves)

"Un petit mot pour te féliciter de ta superbe perf au championnat de Paris (+160 !), sans doute la meilleure de tous les représentants du JÉEN !" (Laurent)

"Je reviens [de WE], je me jette sur le site du championnat de Paris et qu'est-ce que je vois dans l'open C ? Une superbe place et une belle performance du presque MI Umbach-Bascone. Avec une seule défaite et plusieurs victoires. C'est vraiment l'année des Nicolas, ma parole ! Bravo, Nicolas ! Refais-le nous tous les ans. Je te souhaite de bonnes vacances et à la rentrée" (Philippe)

Voilà une fin de saison qui fait chaud au coeur... Je ne sais pas si je vais recommencer cet "exploit" tous les ans, mais j'ai l'impression que le déclic dont tant de gens me parlent depuis des années s'est enfin produit. Quel objectif me donner pour l'année prochaine ? Viser un Elo d'environ 1550 ? A voir. En tout cas j'attends la prochaine livraison de l'Elo avec impatience : j'ai eu tellement de mauvaises surprises par le passé que je j'attends de le voir pour le croire.


03/06/07 - Championnat de France scolaire

L'école Belles Feuilles (Paris 16ème) a terminé à la huitième place du Championnat de France scolaire (Hyères) et se classe première équipe d'Ile-de-France ! Cet exploit est également un succès pour l'entaîneur de cette équipe Jorge Cantero, l'efficace et sympathique organisateur du championnat interne de parties rapides du JÉEN. Bravo à tous !
Davantage de développements sur le blog de Jorge : http://philosanges.blog.20minutes.fr/

04/05/07 - Championnat interne de parties rapides, par Jorge Cantero
Quel suspens ! En effet la victoire finale entre les deux "sans pitié", à savoir Anthony et Jean-Yves se jouera lors de l'ultime étape avec un petite avance pour le deuxième cité. Par contre, en cas d'égalité, c'est Anthony qui sera déclaré vainqueur.

Classement de la huitième étape :

1. GILLOT Jean-Yves avec 7 points sur 7 (sans pitié disais-je :o)
2. FALGAYRETTES Philippe
3. CANTERO Jorge
4. LAMONACA Laurent
5. MARCELIN Philippe
6. FROIDEVAUX Alain
7. MIANNAY Michel
8. VEGA-RITTER Isabelle

Classement général après huit étapes sur neuf :

1. (2000) GILLOT Jean-Yves (54 points)
2. (2000) NOWOCIEN Anthony (52 points)
3. (2040) MARCELIN Philippe (40 points)
4. (1910) CANTERO Jorge (38 points)
5. (1850) FROIDEVAUX Alain (29,5 points)
6. (1900) FALGAYRETTES Philippe (28 points)
7. (1820) CAUSSE Paul-Alain (23 points)
8. (1650) LAMONACA Laurent (12,5 points)
9. (2060) SELVI Laurent (8 points)
10. (2240) MEHAIBIA Azzédine (6 points)
11. (1950) CASTILLON Lionel (6 points)
12. (1690) SORBE Xavier (5 points)
13. (1620) BARKER Luke (5 points)
14. (1850) CHAUVIN Stéphanie (5 points)
15. (1380) BOULON Jean-Christophe (4,5 points)
16. (1780) MIANNAY Michel (4,5 points)
17. (2087) MAUBERT Nicolas (3 points)
18. (1869) CHOLLAT-NAMY Matthieu (2 points)
19. (1390) TAILLANDIER Alban (2 points)
20. (1499) MUYS-VASOVIC Arthur (1 point)
21. (1820) PAYOUX Sébastien (1 point)
22. (1500) VEGA-RITTER Isabelle (1 point)

[retour sommaire]


07/04/07 - Championnat interne de parties rapides, par Jorge Cantero
Après ne pas avoir disputé la sixième étape pour cause de vacances, Anthony NOWOCIEN est revenu aux affaires en remportant la septième étape. Mais cette fois-ci, c'est Alain FROIDEVAUX qui surprend (enfin à moitié car il est exellent en parties lentes) tout le monde en prenant la deuxième place... Une mention spéciale à Jean-Christophe BOULON qui est pour le moment le meilleur jeune au classement général.

Classement de la septième étape :

1. NOWOCIEN Anthony
2. FROIDEVAUX Alain
3. GILLOT Jean-Yves
4. MARCELIN Philippe
5. CAUSSE Paul-Alain
6. CANTERO Jorge :o(
7. BOULON Jean-Christophe
8. LAMONACA Laurent
9. INVITE Franck
10. VEGA-RITTER Isabelle

Classement général après sept étapes sur neuf :

1. (2000) NOWOCIEN Anthony (52 points)
2. (2000) GILLOT Jean-Yves (44 points)
3. (2040) MARCELIN Philippe (36 points)
4. (1910) CANTERO Jorge (32 points)
5. (1850) FROIDEVAUX Alain (27 points)
6. (1820) CAUSSE Paul-Alain (23 points)
7. (1900) FALGAYRETTES Philippe (20 points)
8. (2060) SELVI Laurent (8 points)
9. (1650) LAMONACA Laurent (7,5 points)
10. (2240) MEHAIBIA Azzédine (6 points)
11. (1950) CASTILLON Lionel (6 points)
12. (1690) SORBE Xavier (5 points)
13. (1620) BARKER Luke (5 points)
14. (1850) CHAUVIN Stéphanie (5 points)
15. (1380) BOULON Jean-Christophe (4,5 points)
16. (2087) MAUBERT Nicolas (3 points)
17. (1869) CHOLLAT-NAMY Matthieu (2 points)
18. (1780) MIANNAY Michel (2 points)
19. (1390) TAILLANDIER Alban (2 points)
20. (1499) MUYS-VASOVIC Arthur (1 point)
21. (1820) PAYOUX Sébastien (1 point)

[retour sommaire]

31/03-01/04/07 - Nationales
Bravo aux capitaines, bravo aux moussaillons !
Deux points sur 2 (!) pour la N2 groupe ouest, nulle pour la N4, qui finit en tête de son groupe : le week-end dernier fut faste pour le JÉEN ! L'équipe première se maintient et la Nationale 4 devrait monter en 3. Retour sur un week-end de rêve en compagnie d'Aurélia :

« Nous avons bénéficié d'une équipe au complet sur l'ensemble du WE (8 joueurs sur les 9 habituels de N2 en comptant un remplaçant) ; tout le monde savait qu'il fallait gagner les 2 rondes contre 2 équipes juste au dessus de nous au classement. Jusqu'à ce dernier WE, le tableau était très serré : 6 ou 7 équipes pouvaient encore descendre et tout le monde a répondu présent.

Samedi 31/03 : JEEN - Agneaux Saint Lo : 5-1
« Contre une équipe un peu inférieure sur le papier... on a eu chaud : après 3h de jeu, personne n'est vraiment bien, et à ce moment-là, je perds... Je n'ose pas me lever de ma chaise et pourtant la situation évolue en notre faveur : 5 gains dans la 1/2h qui suit... Samedi soir, nous étions passés de la 11ème à la 8ème place. Premier non relégable... Ouf... Car en fait, les résultats des concurrents directs nous ont été favorables. Mais il fallait encore gagner le lendemain... »

Dimanche 01/04 : JEEN - Guingamp : 3-2
«C'est simple, celui qui gagne se maintient (en fait, un match nul nous suffisait et Gingamp descendait de toute façon, mais on ne le saura qu'à la fin de la ronde...) ! Sur le papier, on est plus fort sur 7 échiquiers sur 8, mais ce sont des joueurs expérimentés. Et on souffre... On gagne au 8e et au 1er, on perd au 7e : 2 à 1 après 3h30 de jeu... Stéphane gère une partie indécise dans laquelle le zeitnot fait rage pour les 2 joueurs et finit par gagner : 3 à 1 !! On perd alors au 6e une partie pourtant gagnante depuis le début : nous voilà revenus à 3 à 2. Il reste 3 finales difficiles à jouer dont 2 inférieures, qui se finissent heureusement par 3 parties nulles après 5h de jeu... ! »

« Bilan : on finit 7ème ex æquo, 8ème au départage, 1er non relégable, et très, très heureux de cette fin de saison ! Merci à tous, à tous les joueurs de l'équipe que j'adore, au renfort des joueurs de N4 toute la saison (au point de priver certains de la dernière ronde après avoir remplacé 3 fois en N2 avant le dernier WE), et merci au club de nous avoir permis de continuer à y croire en nous soutenant jusqu'au bout... »

[retour sommaire]

18/03/07 - Nationales
N2 groupe ouest, ronde 8 : Sautron - JÉEN : 2 - 5

Jean-Yves et Stéphane tous deux appelés dans l'urgence s'en tirent inégalement, Stéphane jouant son rôle de killer en battant un 2208 ! Le soir même, guidés par Stéphanie, ils fêtaient leur victoire dans la meilleure crêperie de Bretagne (dixit Stéphanie) où l'ambiance était animée car c'était la Saint Patrick...

m M. H. Pham (2480) 0 - 1 m O. Simon (2383)
B. Sorin (2155) 0 - 1 S. Regoli (2204)
J.-M.Stephan (2213) 1 - 0 P. Lafaurie (2127)
P. Levasseur (2182) 1 - 0 J.-Y. Gillot (2070)
B. Rate (2133) 0 - 1 M. Logel (2016)
A. Dias Huizar (2208) 0 - 1 S. Lagaude (2000)
D. Primel (2072) X - X A. Nowocien (2000)
T. Labatut (1610) 0 - 1 A. Gatine (2035)
 

N2 groupe ouest, ronde 9 : Bordeaux Aspom - JEEN : 3 - 1
Le 18 mars le réveil fut matinal (les matches commençaient à 10 heures), et on accueillait un nouvel équipier : Marc Gatine. Il fallait bien un renfort de... marque pour rencontrer Bordeaux, 1er ex-aequo après la ronde de la veille. La rencontre fut perdue, mais les 2 superbes perfs de la journée ont été réalisés par Matthieu qui battait un 2222, et par Marc avec une nulle contre un 1730 ! "Eh dire que cela faisait 8 ans qu'il n'avait pas joué en compétition !", précise Stéphanie. Quant à sa propre partie, la régionale de l'étape préfère mettre sa partie nulle sur le compte de la galanterie de son adversaire.

J. Favarel (2267) X - X m O. Simon (2383)
B. Calas (2163) X - X P. Lafaurie (2127)
D. Laporte (2174) 1 - 0 J.-Y. Gillot (2070)
M. Le Huec (2222) 0 - 1 M. Logel (2016)
O. Betton (2175) 1 - 0 S. Lagaude (2000)
F. Cousigne (2193) 1 - 0 A. Nowocien (2000)
C. Jaureguiberry (2177) X - X S. Chauvin (1890)
J. Garma (1730) X - X M. Gatine (1430)

[retour sommaire]

N4 groupe IdF 6 : JÉEN 2 - Club 608 : 4-0, Par Laurent Selvi
"Pas manchots, les grognards" ...
C'est le surnom affectueux que Paul-Alain a donné à ses joueurs. Ils nous ont bien aidé, puisque la moitié de l'équipe était constituée par les joueurs de l'équipe 3. Merci donc à Paul-Alain, Alain, Christian et Laurent d'être venus nous prêter main-forte, en l'absence de Stéphanie, Jean-Yves, Stéphane et Anthony qui étaient allés manger des crêpes avec Aurélia ce week-end ;-)

Nous avons joué ailleurs que dans la salle habituelle, dans un lieu très agréable, qui a beaucoup plu aux joueurs. Qui sait, peut-être jouerons-nous là-bas l'année prochaine ? ! Rendez-vous le 1er avril à Massy pour le final !

Résultats individuels :
Ph. Marcelin (2054) 1 - 0 F. Larcheveque (1994)
L. Selvi (2064) X - X F. Delille (1810)
A. Froidevaux (2020 X - X A. Lenoir (1694)
Ph. Falgayrettes (1924) X - X A. Lorenzo (1690)
T. Haas (1950) 1 - 0 B. Humeau (1680)
P.-A. Causse (1700) 1 - 0 B. Guys (1499)
L. La Monaca (1690) X - X C. Meistretty (1460)
C. Laurent-Tenaille (1701) 1 - 0 S. Adlung (1499)


N6 groupe A : JÉEN - PUC : 2-4, par Eric Gerthoffer
Pour notre premier match dans cette salle inhabituelle, nous avons perdu 4 à 2. Malgré cette défaite le JÉEN se maintient en milieu de tableau...

Résultats individuels :
A. de Castet (1660) 0 - 1 P.-A. Jouhaud (1938)
E. Gerthoffer (1490) 0 - 1 S. Durier (1880)
A. Taillandier (1380) 0 - 1 P. Ferrara (1499)
A. Dekens (1410) 1 - 0 M. Chargros(1410)
N. Umbach-Bascone (1340) 0 - 1 Z.Youssef (1499)
J.-C. Boulon (1200) 1 - F

[retour sommaire]

12/02/07 - Championnat interne de parties rapides du JÉEN
Avant toute chose, devant un laisser aller dont je suis le grand coupable, c'est Jean-Yves (récemment désigné comme le joueur le plus sympathique du club :o) qui sera désormais responsable de clôturer les inscriptions à 19h30 le jour du tournoi pour finir avant 21h30.

Au départ, personne n'aurait misé un centime sur une possible victoire de Paul-Alain CAUSSE, et pourtant il a survolé cette cinquième étape avec un score hallucinant de 10,5 sur 11 !! Et encore, il lâche une nulle contre Jean-Yves après avoir raté une simple combinaison qui gagnait la dame de son adversaire.

Classement de la cinquième étape :
CAUSSE Paul-Alain
NOWOCIEN Anthony
GILLOT Jean-Yves
MARCELIN Philippe
CANTERO Jorge
FALGAYRETTES Philippe
FROIDEVAUX Alain
LAMONACA Laurent
SORBE Xavier
DECASTET Antoine
MUYS-VASOVIC Arthur
BOULON Jean-Christophe

Classement général après cinq étapes sur neuf :
1. (2000) NOWOCIEN Anthony (42 points)
2. (2000) GILLOT Jean-Yves (38 points)
3. (1910) CANTERO Jorge (21 points)
4. (2040) MARCELIN Philippe (21 points)
5. (1900) FALGAYRETTES Philippe (17 points)
6. (1850) FROIDEVAUX Alain (15 points)
7. (1820) CAUSSE Paul-Alain (14 points)
8. (2060) SELVI Laurent (8 points)
9. (2240) MEHAIBIA Azzédine (6 points)
10. (1650) LAMONACA Laurent (6 points)
11. (1690) SORBE Xavier (5 points)
12. (1620) BARKER Luke (5 points)
13. (1850) CHAUVIN Stéphanie (5 points)
14. (2087) MAUBERT Nicolas (3 points)
15. (1390) TAILLANDIER Alban (2 points)
16. (1869) CHOLLAT-NAMY Matthieu (2 points)
17. (1780) MIANNAY Michel (2 points)
18. (1820) PAYOUX Sébastien (1 point)
19. (1380) BOULON Jean-Christophe (1 point)

[retour sommaire]

11/02/07 - Nationales
N2 groupe Ouest : JÉEN-Chess XV : 2-5
, de notre envoyé spécial
Une équipe poids-lourd attendait notre formation le 11 février dernier : avec Jacob Murey (2470), Thal Abergel (2475), Najib Draoui (2410) et Sébastien Luce (2355), on ne comptait pas moins de 4 joueurs titrés sur la ligne de départ ! Résultat, le Chess XV s'impose logiquement par un score sans appel de 2-5. Côté JÉEN, seuls Matthieu Logel et Aurélia Gatine marquent, tandis que Tony Delabre parvient à contenir M. Appleberry.
Aujourd'hui la possibilité du maintien en N2 ne semble plus reposer entre les seules mains de nos joueurs...

N4 groupe IdF 6 : Saint Maur - JÉEN : 0-3, par Laurent Selvi
Vive les filles !
Ce sont les meilleures : elles mettent du peps et de l'énergie dans l'équipe, aux côtés des gros bétonneurs que nous sommes ! Mouna et Stéphanie s'imposent avec brio lors de ce match décisif pour la montée. Philippe les avait précédées, apparemment sans effort particulier. Les autres échiquiers tiennent la rampe. On notera la nulle dynamique de Stéphane au premier, qui confirme son rang. Merci à Cyrille d'être venu à nouveau jouer les remplaçants de luxe.

Les impressions de Philippe Falgayrettes résument assez bien l'état d'esprit qui régnait lors de cette ronde : "J'ai joué avec les noirs une ouverture du pion dame (Cf3, g3, Fg2, roque, d5 et coups symétriques pour moi). Après un peu de tactique dans le milieu de jeu (entre le 8ème et le 15ème coup) j'ai simplifié, suis passé en finale avec une petite initiative et un léger avantage positionnel (paire de fous centralisés contre fou et cavalier, celui-ci étant privé de cases). Mon adversaire a lâché prématurément la colonne C ouverte, j'ai ramassé le pion B, cloué son cavalier (encore lui) sur la première rangée et ai gagné une pièce au 26ème coup. Mon adversaire a abandonné avant un mat imparable au 29ème coup. Exceptionellement, l'ami Fritz ne trouve pas de bêtise dans ce que j'ai joué... Donc partie propre, simple, rapide et analyse intéressante avec un type sympathique. Et vive l'équipe !"

Détail des échiquiers :
IERVESE D. 2031 X - X LAGAUDE S. 2000
BEDOS F. 1994 X - X GILLOT J.-Y. 2070
KALMAN Ph. 1970 X - X SELVI L. 2064
ISAL F. 1890 X - X VIOSSAT C. 2071
RENOUARD L. 1870 X - X HAAS T. 1950
FOURTOY J.-M. 1860 0 - 1 DAYA M. 1990
BRATS Y. 1770 0 - 1 FALGAYRETTES Ph. 1924
POPLIN L. 1699 0 - 1 CHAUVIN S. 1890

N6 groupe B : Club 608 - JÉEN : 3-1, par Paul-Alain Causse
Laurent et Matthieu l'emportent, facilement pour Laurent et après une lutte acharnée pour Matthieu. Michel gagne finalement grâce à une promotion après un sacrifice de qualité contre André Clauzel. Quant à moi, je mène la partie de bout en bout et fais une bourde de débutant dans une finale de fous de couleurs opposés. Résultat : mon adversaire parvient à arracher la nulle. Alain annule une position difficile, et Xavier craque dans une position où la nulle semblait la seule issue (finale pions + dame + Cavalier contre pions + dame + fou, même nombre de pions).
Score final : 3-1, alors que Canal Saint-Martin remporte également sa ronde par le score de 4-1, ce qui nous met à égalité parfaite. On étudie actuellementle règlement à fond ; affaire à suivre...

En résumé :
J. Poignant (1871) - A. Froidevaux (2020) X-X
C. Durret (1777) - M. Chollat-Namy (1862) 0-1
A. Clauzel (1700) - M. Miannay (1816) 0-1
J. Demange (1770) - X. Sorbe (1700) 1-0
B. Guys (1499) - P.-A. Causse (1700) X-X
S. Adlung (1499) - L. La Monaca (1690) 0-1

N6 groupe A : le JÉEN était exempt.

[retour sommaire]

21-22/01/07 - Nationales
Pour la N2
, le bilan du week-end est bon. Samedi : match nul contre Rennes 4 à 4 ; ça aurait pu être mieux, mais ça aurait pu être pire aussi, vu les positions de (presque) tous les joueurs du JÉEN après 2 h de jeu... !

Dimanche : match contre Le Mans avec qui nous étions derniers ex-aequo jusqu'à samedi soir... Résultat : 5 à 1 !
"C'est cool... On joue le maintien à fond, ça va être du sport, mais ça reste jouable ! Il reste 5 rondes, il faut en
gagner au moins 3...", s'est rassurée Aurélia, la capitaine de cette équipe.

N4 groupe IdF 6 : JÉEN - St-Michel-sur-Orge : 5-1, par Laurent Selvi
"Rythme de croisière"
Match incongru, puisque nous l'avons disputé à 7 joueurs, l'équipe adverse étant également amputée de l'un de ses membres. Le club de St-Michel-sur-Orge nous a reçu dans les adorables locaux d'une école / centre culturel, dont je contemplais les peintures toutes neuves avec un brin de nostalgie. Ce club souffre d'un manque de joueurs, et fusionnera l'année prochaine avec le club voisin d'Olainville, qui manque de locaux. Serait-ce une piste à creuser ?

Bon, revenons au sport. Je vous passe le traditionnel : "sur le papier on aurait du gagner avec 8 pts. d'avance", car jusqu'à présent, ça ne nous a pas vraiment porté chance. Mais l'équipe a été égale à elle-même, avec des parties solides et un esprit combatif de bon aloi. Jean-Yves égalisait très tôt et sans difficultés dans l'ouverture ; Thomas jouait sa formation Dragon fétiche, et Fabien avait déjà mis ses 2 fous en fianchetto quand je passais pour la 1ère fois les échiquiers en revue. L'après-midi s'annonçait bien... Quant à Stéphanie, il y avait trop de pièces sur l'échiquier pour évaluer sa position, mais elle poussait des pions pour attaquer, donc ça devait bien se passer aussi pour elle...

Thomas finit assez rapidement sa partie, rassurant l'équipe. Je terminai aussi assez vite, mettant fin à une mauvaise série : il faut dire que j'avais pris soin de me positionner à un échiquier assez bas pour pouvoir me remonter le moral... Stéphanie gagna sans aucune difficulté, et Jean-Yves signait la nulle, contre un adversaire visiblement peu combatif. Il restait super-Stéphane, dont la position était très enflammée à l'approche du zeitnot (attaque sur le roque, contre attaque sur le roi au centre) ; mais Stéphane maîtrisait les complications comme un vieux routard, et l'on vit les pièces adverses revenir piteusement une à une en défense, sans succès toutefois : encore une victoire. Anthony endossa à son corps défendant le rôle du joueur gagnant qui voit sa position s'écrouler pour avoir négligé un vicieux Dh2! adverse (j'ai perdu dans les mêmes conditions et sur le même coup à la ronde précédente : donc méfiez-vous des dames blanches en h2, je vous le dis...).

Après le zeitnot, il ne restait donc plus que... Fabien (comme d'hab'), qui avait une finale de tours "légèrement supérieure", et potentiellement 2h à jouer... Je ne lui jette pas la pierre : Fabien joue très bien (il est le seul joueur du club à 100% cette saison), c'est juste qu'il a un style très Duracell :-) donc patience, patience. Et Maillovitsch, qui m'a avoué ne pas avoir lu Nimzovitsch, mais avoir passé 2 ans en compagnie des 2 tomes de finales de Villeneuve (!) l'emporta fort logiquement et avec une grande maîtrise une petite heure plus tard...

Tout ceci est bon pour le goal-average... mais tout se jouera à la prochaine ronde contre les co-leaders St-Maur. Malheureusement, il faudra nous passer de Philippe Marcelin, indisponible, et de Fabien, qui sera en stage à Bristol. Donc, une fois n'est pas coutume, il faudra mettre les tripes sur la table. On va enfin voir ce que le JÉEN a dans le ventre...

1B. Fabien Maillot (2025) - P. Le Jossec (2000) : 1-0
2N. Jean-Yves Gillot (2070) - Ph. Coquelin (1990) : 1/2
3B. Stéphane Lagaude (2000) - B. Simon (1916) : 1-0
4N. Anthony Nowocien (2000) - L. PLOTEAU (1750) : 0-1
5B. Laurent Selvi (2064) - R. Brissaud (1620) : 1-0
6N. Thomas Haas (1950) - T. Bayle (1510) : 1-0
7B. Stéphanie Chauvin (1890) - E. Seve (1499) : 1-0

[retour sommaire]

N6 groupe B : JÉEN - Canal St Martin : 4 - 1 par Paul-Alain Causse
Match épique s'il en est : victoire finale 4-1 de nos moussaillons, avec une partie d'anthologie d'Alain Froidevaux à qui il restait moins de 5 minutes pour ses 20 derniers coups, qui a plié son match en blitz avec une attaque magnifique finissant sur un mat en 2 imparable. De son côté, Matthieu qui au sortir d'une ouverture calamiteuse luttait vaillamment avec une tour pour 4 pions passés liés contre une paire de fous, dut finalement s'incliner avec les honneurs (à sa décharge, il sortait d'une angine, on comprend dès lors qu'être pris à la gorge lui évoquait des souvenirs qui lui ont donné de l'énergie pour se battre).

Michel annulait contre Jacky Dubois (un bon vieux souvenir pour certains d'entre nous) nettement sous coté à 1640, tandis que Xavier conquerrait un avantage et transposait en finale gagnante contre un débutant qui se débrouillait somme toute plutôt bien. Philippe fut le dernier à finir sa partie par une victoire en finale de pions, là où la plupart des observateurs estimaient une nulle.

Quant à votre serviteur, il a massacré un 1230 en moins d'une heure (et en donc a attendu plus de 4 que les autres matches se finissent...) avec un mat en quelques coups imparable.

En résumé :
A. Froidevaux (2020) 1-0 F. Bruneau (2066)
P. Falgayrettes (1924) 1-0 K. Salakdji (1820)
M. Chollat-Namy (1862) 0-1 A. Souquet (1810)
M. Miannay (1816) 0,5-0,5 J. Dubois (1640)
X. Sorbe (1770) 1-0 T. Lafrie (1499)
P.-A. Causse (1700) 1-0 O. Penin (1230)


N6 groupe A : Tour Blanche - JÉEN : 5,5 - 0,5
Le match se jouait à l'extérieur, à proximité du cimetière du Père-Lachaise et après un début de saison prometteur,
l'équipe est retombée sur terre hier contre "La Tour Blanche" (qui ne réussit décidemment pas au JÉEN cette saison). Cette ronde se solde donc par un score de 5 à 0,5 (incluant le forfait d'un joueur). Eric.Gerthoffer marque le seul point du JÉEN. A la prochaine ronde, le JÉEN sera exempt, il n'y aura donc pas de match avant le mois de mars.

[retour sommaire]

14/01/07 - Coupe 2000 par Alain Froidevaux, capitaine non-joueur
L'équipe était composée de Matthieu CHOLLAT-NAMY, Michel MIANNAY, Xavier SORBE et Christian LAURENT-TENAILLE.
Hélàs, certaines victoires potentielles transformées en parties nulles ou même en défaites, ont fait que nous aurions pu mériter mieux. Nous sommes arrivés 4ème sur 6 équipes, et donc sommes éliminés.


07/01/2007 - Coupe de France
La Tour Blanche bat Le JÉEN 2-0 (victoires aux échiquiers 3 et 4).


18/12/06 - Qualifications poussins et petits poussins
Tout d'abord un grand merci aux organisateurs (CDPE et AISE) car les tournois jeunes se font rares sur Paris.

Six de nos jeunes se sont qualifiés, avec une mention spéciale pour Clément MARTIN (4e du tournoi des poussins) qui confirme son excellent résultat au tournoi de fin d'année, plus tout le bien qui se dit de lui en ce moment. J'ajouterai une deuxième mention spéciale aux frères GAILLARD, ainsi qu'à Théo NAPHLE, qui se sont également qualifiés alors qu'ils ne sont que poussin première année ! Et une troisième mention spéciale à Joachim COMMERCON qui se qualifie chez les petits poussins en terminant également 4e de son tournoi (mais qui est ce petit champion que je ne connais même pas ?). Le 6e qualifié est Eudrey BANDELARIA et, malheureusement son compagnon d'entraînement, Adam NICLAS, échoue de peu (il donne sa dame contre un joueur à sa portée lors de la dernière ronde) pour terminer premier des joueurs à trois points, c'est dire la force de ses adversaires rencontrés.

[retour sommaire]

15/12/06 - Championnat interne de parties rapides, compte rendu par Jorge Cantero
Organisation parfaite pour cette troisième étape grâce notamment à Jean-Yves qui m'a apporté un document pour gérer un tournoi toutes rondes. Nous avions aussi notre super arbitre Stéphanie qui a eu affaire à un cas digne de figurer à un examen d'arbitrage AF1.

En guest star, nous avions la présence de Azzédine (2240) qui n'a perdu que deux parties contre Jean-Yves et Anthony, autrement dit contre les deux qui ne lâchent rien depuis le début de ce championnat. Car en effet, après la victoire de la deuxième étape avec 11 points sur 11 de Jean-Yves, c'est Anthony qui réalise un sans faute lors de cette troisième étape avec un score parfait de 8 points sur 8 !

J'ai une pensée spéciale pour Philippe qui a perdu deux parties gagnées, une car il a pris le roi de son adversaire et une autre car il a laissé son roi en prise alors qu'il était gagnant et que son adversaire (moi) était tombé au temps !!!

Classement de la troisième étape :

1. NOWOCIEN Anthony avec 8 points sur 8 !!
2. GILLOT Jean-Yves
3. MEHAIBIA Azzédine
4. CANTERO Jorge
5. MARCELIN Philippe
6. FROIDEVAUX Alain
7. TAILLANDIER Alban
8. SORBE Xavier
9. MUYS-VASOVIC Arthur

Classement général après trois étapes sur neuf :

1. (2000) GILLOT Jean-Yves (24 points)
2. (2000) NOWOCIEN Anthony (24 points)
3. (2040) MARCELIN Philippe (14 points)
4. (1850) FROIDEVAUX Alain (11 points)
5. (1910) CANTERO Jorge (11 points)
6. (1888) FALGAYRETTES Philippe (10 points)
7. (2060) SELVI Laurent (8 points)
8. (2240) MEHAIBIA Azzédine (6 points)
9. (1620) BARKER Luke (5 points)
10. (1690) SORBE Xavier (5 points)
11. (1820) CAUSSE Paul-Alain (4 points)
12. (2087) MAUBERT Nicolas (3 points)
13. (1650) LAMONACA Laurent (3 points)
14. (1390) TAILLANDIER Alban (2 points)
15. (1869) CHOLLAT-NAMY Matthieu (2 points)
16. (1780) MIANNAY Michel (2 points)
17. (1820) PAYOUX Sébastien (1 point)
18. (1380) BOULON Jean-Christophe (1 point)

[retour sommaire]

10/12/06 - Nationales
Nationale 2 : Rueil-Malmaison - JÉEN : 3-2
Rueil-Malmaison - JÉEN : 3-2
Il ne manque pas grand chose pour que le déclic ait lieu... début 2007.
"Le match a été très serré, et on y a cru jusqu'à la dernière minute, mais Olivier et moi avons fini par faire nulle (au 1er et dernier échiquier) sans pouvoir revenir au score !! Ils étaient un peu plus forts sur le papier, et ça aurait été un bonus appréciable dans ce début d'année difficile en N2. Prochaines rondes les 20 et 21 janvier, et là, il faut gagner. Au classement, on est derniers mais des matchs un peu plus accrochables restent à jouer (Aurélia Gatine)."

Nationale 4 : Arcueil - JÉEN : 2-5
Solidarité !
Je trouve cette équipe formidable... Car voyez-vous, je suis un peu sous l'eau en ce moment... Alors quand je me suis rendu compte qu'il me manquait 3 joueurs la veille au soir de notre match contre Arcueil, j'avoue que j'ai ressenti, comment dire... comme une légère lassitude. Pour tout dire, j'aurais préféré moi-même céder ma place (pour cause de déménagement qui n'en finit pas et de dossiers à boucler le week-end...), mais cela devenait hors de question.

Eh bien croyez-le ou non, nous nous retrouvâmes 9 (si, si !) le lendemain à 14h30... Cela fait plaisir de se sentir soutenu. Donc un grand merci à Cyrille, qui a laissé tomber son montage de meubles pour nous dépanner, à Philippe Marcelin, qui a accepté de jouer malgré sa méforme passagère, à Marc pour son inlassable travail de tour de contrôle, à Christian Laurent-Tenaille, qui s'est déplacé exprès et qui n'a malheureusement pas pu jouer, et à Anthony qui m'a fait la surprise d'être là façon gâteau d'anniversaire, alors qu'il m'avait dit qu'il ne venait pas... Sans oublier Jean-Yves qui m'a beaucoup aidé pour le capitanat. Tout cela fait chaud au coeur !

Le reste n'est que détails : Fabien, Jean-Yves, Anthony, super-Stéphane, et Thomas s'imposant sans grandes difficultés face à une équipe assez modeste. Les autres joueurs ? Bah, ce qui compte, c'est le résultat de l'équipe, n'est-ce pas :-)

La prochaine ronde tombe en même temps qu'un week-end de N2, donc un nouveau challenge nous attend côté organisation... Mais avec ce bel état d'esprit, je suis de plus en plus confiant :-) (Laurent Selvi)

Nationale 6 groupe 1 : JÉEN - Echiquier de la Butte : 4 - 2
Victoire à domicile pour le JÉEN, remportée... à l'extérieur !
Eric Gerthoffer (1520) 1-0 Jean-Pascal Frébault (1499)
Alexandre Dekens (1410) 1-0 Akin Sébastien (1399)
Alban Taillandier (1360) 1-0 Arnaud Scagnetto (1499)
Ugo Féral-Bitton (1330) 0-1 Hélène Weiss (1270)
Pierre Albertalli (1260) 1-0 X
Jean-Christophe Boulon (1210) 0-1 Nicolas Poulet (1190)
Dernière minute : le classement de cette équipe a été corrigé suite à une erreur logicielle. Le JÉEN passe à la 1ère place ex-aequo avec 8 points. Bravo à Eric Gerthoffer pour sa vigilance.

Nationale 6 groupe 2
S.C.P.O - JÉEN
La N5 est toujours en ligne de mire, mais rien n'est fait, la plus grosse équipe est toujours à jouer.

[retour sommaire]

26/11/06 - Nationales
Nationale 2 - Compte rendu : Aurélia Gatine
Naufrage pour la N2 le week end dernier : défaite 5-1 à Tours samedi et perte 5-0 dimanche contre Gif-sur-Yvette...
Deux matches très difficiles dans lesquels nous ne partions pas favoris, juste motivés avec envie d'y aller à fond. Mais avec des joueurs comme K. Spragett (GM canadien à 2650 !!) dans l'équipe de Gif, ça devient tout de suite très dur...

Nous sommes actuellement classés derniers de la poule Ouest. Dans le haut du tableau, 1 équipe est seule en tête à 9 points (Bordeaux) et en queue de peloton 2 équipes sont à 3 points, Le Mans et nous (0 victoires sur 3 rondes). Pas de miracle donc pour l'instant, malgré de nombreuses positions gagnantes ou avec avantage à toutes les rondes (!), mais c'est ça les Echecs : dur de tenir jusqu'au bout de la partie face à d'autres joueurs qui ne lâchent rien...
Il reste 7 rondes pour marquer des points, rendez-vous pour la prochaine le 10 décembre...

Nationale 4 : JÉEN 2 - Thiais (2-1 à Thiais) - Compte rendu : Laurent Selvi
Cette équipe a du nerf ! Je voudrais saluer nos deux buteurs du jour : Fabien Maillot et Jean-Yves Gillot, qui confirment leurs victoires de la 1ère ronde en inscrivant à nouveau 2 points hier !

Si sur le papier la rencontre s'annonçait de nouveau à notre avantage, l’équipe adverse était plus forte que celle de la première ronde. Toutefois, grâce au renfort de choix de Fabrice Giroux (2202), j’étais assez confiant... La stratégie de match était claire : faire jeu égal sur les 4 premiers échiquiers (où Thiais alignait des joueurs à +2000 elo), et remporter la rencontre sur les 4 derniers, où nous étions nettement plus forts.

Bon, et bien ça ne s’est pas du tout passé comme ça !
Après environ 1 h de jeu, la situation n’était pas très enthousiasmante : Philippe Falgayrettes au 7e avait « gambité » (cough, cough !) une pièce au 9e coup ; Stéphanie avait une position assez passive au 8e, et seul Philippe Marcelin semblait tirer son épingle du jeu dans une position ‘under control’ au 5e.

Sur les tables du haut, Fabrice était mieux au 1er, Jean-Yves était englué dans un début Colle et les nuages noirs (des blancs) commençaient à s’amonceler sur son roque au 2e ; Fabien avait une position étrange ressemblant à une partie de shuffle chess, mais commençant à le connaitre, je me suis dit que tout était normal. Quant à moi, je ramais côté noir dans une sorte d’anglaise symétrique, à moins que ce ne soit une Tarrasch : en tous cas, ce n’était pas ma tasse de thé.

Premier coup dur : Philippe Marcelin perd, surpris par une contre-attaque centrale ! Fabrice ne semble pas progresser, ma situation se détériore, Philippe F. a toujours une pièce en moins, Jean-Yves souffre, et Stéphanie me demande si elle peut prendre la nulle par répétition... Bref, les affaires vont mal à ce stade. Mais cette équipe a du nerf, et nous réagissons mieux qu’à la première ronde ! C’est d’abord Fabrice qui gagne ! Voici l’explication de sa stratégie : « j’ai passé 30 coups à remettre mes pièces dans l’ordre après avoir affaibli ses pions ; ensuite j’ai pris tous ses pions faibles ». On va l’appeler Maillovitsch maintenant... Ensuite, Philippe F. annule, grâce à la « suractivité » de ses pièces ! Inespéré... Stéphanie, qui avait pris l’option de poursuivre sa partie (bravo !) annule aussi, et Fabrice et Thomas suivent bientôt...

A l’entrée dans la 6e heure de jeu, il reste donc 2 parties : votre serviteur qui a loupé des chances en zeitnot et se retrouve avec une finale un peu délicate à défendre, et Jean-Yves qui a une finale difficile à défendre avec un pion de moins. Et là miracle : Jean-Yves mystifie son adversaire et passe dans une finale de pions digne de Reti apparemment perdante, puis nulle puis gagnante ! Je n’ai plus qu’à tenir bon dans la mienne : la paix est conclue après 5 h 45 de jeu - ouf !

Bilan : 2-0 sur les 4 premiers et un maigre 0-1 sur les 4 derniers. Bon : l’essentiel était de gagner ce match.
Le statut de favori est parfois difficile à assumer psychologiquement. C’est pourquoi je suis très satisfait par ce résultat, mais encore plus par le fighting spirit de l’équipe : cela me semble être un très bon signe pour le reste du championnat... Un coup de chapeau aussi à Stéphane Lagaude, qui est allé renforcer l’équipe de N2 ce week-end, et marquer leur seul point (les temps sont durs). Avec Stéphane de retour parmi nous à la prochaine ronde, l’avenir nous sourit !

[retour sommaire]

Nationale 6 groupe 1
"Finalement, après 5 heures de jeu et 67 coups, j'ai dû déposer les armes. Le match est quand même gagné par 3 à 2,5 gràce au forfait d'un de nos adversaires". (Eric Gerthoffer)
Eric Gerthoffer (1520) 0-1
Alexandre Dekens (1350) 1-0
Alban Taillandier (1360) 1-0
Jean-Christophe Boulon (1210) 1-0
Pierre Albertali (1260) 0-1
Jean-Guillaume Mistelli (1199) 0-1

Nationale 6 groupe 2 : victoire 5-1 contre le Chess XV, par Paul-Alain Causse
"La rencontre s'est déroulée dans une atmopsphère un peu tendue, mais on a assisté à quelques belles parties, notamment Michel qui fait un superbe coup qui ressemblait à un sacrifice d'obstruction, mais qui regagnait le matériel rapidement derrière, avec menace directe de mat à l'appui, ce qui forcera l'abandon quelques coups plus tard. Laurent l'a remporté par un mat direct et assez bienvenu (position difficile bourrée de menaces), et j'ai eu pour ma part un adversaire peu amène. Je n'ai pas vu la fin de la partie de Xavier, et Christian a perdu logiquement".
Alain FROIDEVAUX (1959) 1 - 0 Frederic FAHY 1630
Michel MIANNAY (1820) 1 - 0 Tristan GRANDAME (1680)
Christian LAURENT-TENAILLE (1717) 0 - 1 Arthur WANDERSMAN (1499)
Paul-Alain CAUSSE (1700) 1 - 0 Frederic MULLER (1499)
Xavier SORBE (1680) 1 - 0 Olivier DROUVROY (1499)
Laurent LA MONACA (1680) 1 - 0 Emile TORRES (1470)

26/11/06 - N4 jeunes : JEEN - Le Vésinet - Compte rendu : Jorge Cantero
Tout d'abord bravo à cette sympathique équipe du Vésinet qui nous a battus par 7 à 9. Au premier échiquier gain de Stéphane KEFS qui est au dessus du lot. Au deuxième échiquier Arthur CAHEN perd mais c'est toujours un plaisir d'assister à ses parties. Au 3e Margot RICART m'a fait un remake de la finale académique de l'année dernière où elle avait donné une pièce, donc gain pour son adversaire. Ceci dit il y a du progrès car on est passé de la perte d'une dame à la perte d'un fou :o).

Au quatrième échiquier Adrien BUCHETON gagne avec la manière, c'est une valeur sûre. Même son papa a gagné contre je ne sais plus qui (en fait contre moi, mais chut :o). Au cinquième échiquier Ugo FERAL-BITON gagne comme d'habitude, ce qui me fait penser que décidement il ne me décevra jamais. Il est pour le moment en tête du classement du meilleur jeune du JÉEN de l'année (avec comme l'année dernière un joli trophée à gagner avec le nom du vainqueur gravé dessus !). Au 6e échiquier nous avions un forfait, j'en profite pour dire à mes joueurs que si vous vous sentez mal le matin du jour de la compétition, appelez-moi le plus vite possible (06 83 69 85 94) pour que je puisse vous remplacer dans de bonnes conditions.

Au 7e échiquier Adam NICLAS n'a pas joué aussi bien qu'en cours (probablement à cause du stress) et a perdu ses deux parties. Mais Adam va monter en puissance, j'en fais mon favori du JÉEN les 9 et 10 décembre lors des qualifications poussins pour la phase régionale des championnats de France. Au 8e échiquier Clément MARTIN a rempli son contrat, il devient un élément essentiel de l'équipe, même l'entraîneur de l'équipe adverse m'a dit du bien de lui.

Au 9e échiquier Olivia NICLAS (la maman de Adam) n'avait pas d'adversaire à sa taille ! Rappelons qu'elle nous a permis de jouer à "domicile" (c'est le cas de le dire :o) en nous accueillant dans sa grande maison. Elle s'est même occupée des parents en leur faisant la conversation (faut pas compter avec le sauvage que je suis pour ça :o) Donc vraiment un grand bravo et un grand merci. Je remercie également Martial pour son aide ;o) Conclusion : il y a des choses plus importantes qu'une victoire, comme par exemple passer un bon moment avec des gens qu'on apprécie. Et puis on peut toujours se consoler en se disant que nous avons fait le bonheur d'une équipe, surtout lorsqu'elle est composée d'enfants et adolescents :o) J'estime que nous avons encore une chance sur deux de monter en N III, donc je compte sur vous tous pour continuer l'aventure !!

[retour sommaire]


25/11/06 - Coupe 2000 (IdF)
Vous avez un Elo < ou = 2000 : faites 3 parties d'une heure KO en une seule journée, homologuées pour le classement FFE le 14/01/2007. Si vous êtes 4 joueurs intéressés, membres du JÉEN, vous pouvez constituer une équipe (le nombre d'équipes engagées par club n'est pas limité).
Date limite d'inscription : le 31/12/2006. La phase interrégionale est prévue le dimanche 13 mai 2007 (une semaine après le 2e tour des présidentielles).

18/11/06 - Championnat interne de parties rapides, compte rendu par Jorge Cantero
Tout le monde se souvient encore de la jolie créature qui est venue semer le trouble dans notre organisation pas encore très bien huilée lors de la première étape, cette fois-ci c'est un beau jeune homme athlétique (faut voir son tour de bras :o) et fort sympathique qui a semé la pagaille. Tout le monde a reconnu Paul-Alain CAUSSE que pour ma part je pardonne, car comme je l'ai écrit plus haut, je le trouve très sympathique sans compter qu'il n'a pas vu que ma dame était en prise lors de notre blitz :o)
Avant de donner les résultats et classements que tout le monde attend avec impatience, je vais vous mettre au courant de trois changements :

1. La prochaine fois les inscriptions se feront jusqu'à 19h20 au lieu de 19h30 pour finir dans les temps et permettre aux bavards de nous ralentir :o)
2. Je calculerai seulement le Elo de Philippe FALGAYRETTES et Jean-Yves GILLOT car tous les autres ont un Elo représentant approximativement leur force.
3. Après 19h20, personne ne pourra participer au championnat et tout militaire protestant sous quelque forme que ce soit contre cet ordre se verra traduit en cour martiale ;o)

Résultats :
1. (1790) GILLOT Jean-Yves avec 11 points sur 11 !!
2. (2000) NOWOCIEN Anthony
3. (1850) FROIDEVAUX Alain
4. (2040) MARCELIN Philippe
5. (1690) SORBE Xavier
6. (1910) CANTERO Jorge
7. (1869) CHOLLAT-NAMY Matthieu
8. (1660) FALGAYRETTES Philippe
9. (1650) LAMONACA Laurent
10. (1820) CAUSSE Paul-Alain
11. (1780) MIANNAY Michel
12. (1520) DE CASTET Antoine

Philippe MARCELIN et Alain FROIDEVAUX terminent avec le même nombre de points mais Alain a battu Philippe.
Pour les 6ème, 7ème et 8ème, il y avait normalement 3, 2 et 1 point à prendre mais comme je n'ai pu les départager (Jorge ayant terrassé le dragon de Philippe qui lui-même a gagné contre Matthieu qui m'a battu), j'ai donné 2 points à chacun.

Classement général après 2 étapes sur 9 :
1. (2103) GILLOT Jean-Yves (16 points)
2. (2000) NOWOCIEN Anthony (14 points)
3. (2074) MARCELIN Philippe (10 points)
4. (1888) FALGAYRETTES Philippe (10 points)
5. (1850) FROIDEVAUX Alain (8 points)
6. (2060) SELVI Laurent (8 points)
7. (1910) CANTERO Jorge (6 points)
8. (1620) BARKER Luke (5 points)
9. (1690) SORBE Xavier (4 points)
10. (1788) CAUSSE Paul-Alain (4 points)
11. (2087) MAUBERT Nicolas (3 points)
12. (1650) LAMONACA Laurent (3 points)
13. (1869) CHOLLAT-NAMY Matthieu (2 points)
14. (1780) MIANNAY Michel (2 points)
15. (1792) PAYOUX Sébastien (1 point)
16. (1344) BOULON Jean-Christophe (1 point)

[retour sommaire]

16/11/06 - Après le JÉEN à la télé...
...le JÉEN dans le Pariscope !
Dans son édition du 8 au 14 novembre consacrée à la Semaine du Jeu de Société, le magazine propose un reportage sur le musée de la poupée, le musée du jouet, le musée français de la carte à jouer,... et présente un club d'Echecs.
Voici comment l'hebdomadaire parle du "club parisien [...] de la Porte de Saint-Cloud".
"Club d'Echecs Jéen
Sous la coupe de la Fédération Française [des] Echecs, le Jéen est un des vingt clubs parisiens, localisé près de la Porte de Saint-Cloud. Chaque semaine, des démonstrations et des tournois y sont organisés. L'entrée est gratuite pour qui veut découvrir le club, et pourquoi pas, encadré par un animateur, pousser plus loin l'expérience en s'inscrivant aux cours."
(n°2007, du 8 au 14 novembre, p. 86). Tout est dit ; il ne manque que l'adresse et le site internet.

13/11/06 - Nationale 4 jeunes 2006-2007
Grâce à sa deuxième place en Nationale 5 jeunes l'année dernière dans ce qu'on pouvait appeler le groupe de la mort (il y avait NAO, Lutèce-Echecs, Chess XV et Pouchet -vice-champion de France des écoles primaires !-, le JÉEN vient d'être repêché pour jouer en Nationale 4 jeunes !! Félicitons une nouvelle fois nos jeunes qui ont contribué à cette formidable performance : Stéphane et Tania KEFS ainsi que Alexandre TUTON en minimes, Alexandre DEKENS en benjamins, Margot RICART en pupilles, Ugo FERAL-BITON, Pierre MICHELET et Clément MARTIN en poussins (tous formés au club !).

27/10/06 - Petite visite à Amaury Delaunoy
Ce membre du JÉEN a repris la Fleur d'Oranger situé rue Rougemont (juste au dessous de l'ancien Caïssa) et rêve d'accueillir des joueurs d'échecs...

Amaury
salle

 

22/10/06 - Résultats du Critérium Tour
Fadhel GUIGA apporte le point décisif au dernier échiquier.

[retour sommaire]

20/10/06 - Championnat interne de parties rapides, compte rendu par Jorge Cantero
Tout s'est bien déroulé jusqu'au moment où une jolie créature a fait son apparition et déconcentré quelques joueurs, comme par exemple Sébastien PAYOUX qui en a oublié le tournoi, et même, qu'une pièce lâchée est une pièce jouée (surtout dans le groupe des forts et contre moi ;o)

La prochaine fois la cadence sera de 7-7 entre 13 à 16 joueurs pour finir dans les temps. A chaque fois, un nouvel Elo sera calculé pour tout le monde, de façon à ne pas avantager un sous-classé comme par exemple (+ 300 en parties lentes), ceci dit bravo Philippe car il y avait aussi Jean-Yves GILLOT ( classé 2000 en parties lentes) dans le tournoi B.

Résultats du tournoi A :
(2060) SELVI Laurent
(2000) NOWOCIEN Anthony
(2040) MARCELIN Philippe
(1910) CANTERO Jorge
(2087) MAUBERT Nicolas
(2149) FROIDEVAUX Alain
(1820) PAYOUX

Résultats du tournoi B :
(1660) FALGAYRETTES Philippe
(1790) GILLOT X.
(1820) CAUSSE Paul-Alain
(1550) BARKER X.
(1650) LAMONACA Laurent
(1780) MIANNAY Michel
(1380) BOULON Jean-Christophe

Classement avec le Elo qui sera pris en compte la prochaine fois :
(2188) SELVI Laurent (8 points)
(1811) FALGAYRETTES Philippe (8 points)
(2107) NOWOCIEN Anthony (6 points)
(1784) GILLOT X. (6 points)
(2074) MARCELIN Philippe (5 points)
(1620) BARKER L. (5 points)
(1954) CANTERO Jorge (4 points)
(1788) CAUSSE Paul-Alain (4 points)
(2017) MAUBERT Nicolas (3 points)
(1638) LAMONACA Laurent (3 points)
(2006) FROIDEVAUX Alain (2 points)
(1780) MIANNAY Michel (2 points)
(1792) PAYOUX Sébastien (1 point)
(1344) BOULON Jean-Christophe (1 point)

Prochaine étape : vendredi 17/11/2006.

[retour sommaire]

15/10/06 - Toute petite rentrée
Démarrage difficile de l'équipe première pour ses débuts en N 2 : défaite 5 à 3 à domicile contre Le Vésinet, équipe qui descend de N1... Seule consolation, l'équipe a toujours son mordant et sa motivation : pas de match nul !! Ca passe ou ça casse... sauf que là, par rapport à l'année dernière, ça casse...
Bienvenue tout de même aux recrues de choc, le MI Olivier SIMON (notre nouveau 1er échiquier) et Sébastien MARIN, qui gagnent tous les 2 aujourd'hui...

De son côté, malgré une dream-team sur le papier (plus de 2000 Elo de moyenne), l'équipe du JÉEN 2 (Nationale 4) a frôlé la catastrophe lors de cette première ronde à domicile contre la modeste (?) équipe de Viry-Châtillon.

Si les derniers échiquiers (Anthony, Stéphane, Jean-Yves et Thomas) ont su mener leur affaire de main de maître et marquer tranquillement 4-0 sans jamais se faire peur, il en a été tout autrement sur les premières tables... Laurent SELVI s'incline après seulement 2h30 de jeu, avec les blancs, en ayant joué un début olé olé "pour l'attaque" : ce fut en fait celle de son adversaire qu'il a alimentée... Tony, notre renfort de luxe au 1er échiquier, s'est cassé les dents sur une variante très pointue de la Winawer (7.Dg4 Rf8). Philippe craque en zeitnot dans une position qui semblait équilibrée... Et c'est donc finalement Fabien qui nous sauve la mise en gagnant une finale difficile après quasiment 6h de jeu.

"5-3 : l'essentiel est sauf, mais j'attendais plutôt un 5-0 pour cette première ronde. C'est donc un avertissement sans frais pour notre équipe qui devra s'appliquer bien davantage si elle souhaite conquérir la N 3... Mais, comme il est d'usage que l'équipe 2 du JÉEN rate son premier match, je reste confiant :-)", conclut Laurent SELVI le capitaine de N 4.

Autres résultats :
N 6 groupe 2, JEEN : 2 - Lutèce-Echecs : 4
Alain Froidevaux (1849) 1-0 Myriam Bounia (1846)
Matthieu Chollat (1869) 0-1 Inna Iasman (1805)
Paul-Alain Causse (1700) 0-1 Florent Antoni (1720)
Xavier Sorbe (1680) 0-1 Constantin Imbs (1660)
Laurent La Monaca (1680) 1-0 Arnaud Gaborit (1440)
Elias Tahtah (1499) 0-1 Mariano Alliaga (1499)

N 6 groupe 1, JEEN : 2 - Echeculture : 4
Eric Gerthoffer (1520) 0-1 Claude Burgisser (1695)
Nicolas Umbach-Bascone (1350) 0-1 Vicent Bouchard (1499)
Alban Taillandier (1360) 1-0 Henri Gremont (1499)
Jean-Christophe Boulon (1220) 0-1 Craig Vergos (1499)
Pierre Albertali (1260) 1-0 Marie-Christine Amata (1499)
Jean-Guillaume Mistelli (1199) 0-1 Zeiss Abdelkafi (1499)


23-24/09/06 - Quelques membres du JÉEN aux Journées des associations de la Mairie du XVIe arrondissement de Paris.

stph ph Assise : Stéphanie, debout : Nicolas
et
de 3/4 : Philippe.

Sont aussi passés sur le stand ce week end-là : Paul-Alain, et... un 4e larron puisqu'il y a même eu une démo de blitz à 4 ! S'il veut être nommé, qu'il se fasse connaître !

façade
stph ph
stph ph

[retour sommaire]

© JÉEN 2006