Actualités du JÉEN

26/06/08 - Nationale 5, par J. Cantero

Notre équipe 3 monte en nationale 4 adultes !
Alors bravo à Emile TORRES (et à sa maman supportrice :o), Jean-Christophe BOULON, Charles-Antoine CREPIN, Eric GERTHOFFER, Paul-Alain CAUSSE, Jean-Claude ARCHET, Xavier SORBE, Sébastien PAYOUX, Laurent LA MONACA ainsi qu'au capitaine Jorge CANTERO :o)

L'objectif de l'année prochaine sera de nous maintenir, alors bossez bien vos Echecs pendant les vacances car ça va pas être une mince affaire :o)

21/06/08 - Championnat interne de blitz, par J. Cantero

Vainqueur 2007 : Jean-Yves Gillot (2000)
Vainqueur 2008 : Jean-Yves Gillot !

Jean-Yves
Il faudra cinq victoires pour gagner la fameuse coupe aux grandes oreilles (visible au club) chère à la champions league :o) Ben notre sympathique Jean-Yves est bien parti pour la gagner mais je sens que ça va devenir de plus en plus difficile.

25/05/08 - Critérium Dame, groupe B, par X. Sorbe

Après quelques péripéties de salles (qui nous l'espérons s'estomperont la saison prochaine;-)), le JÉEN termine sa bonne saison sur une défaite 1 à 3 contre Rambouillet.

Détail des échiquiers :
GILLOT Jean-Yves (1941) 0 - 1 ACCO David (1966)
LA MONACA Laurent (1892) 0-1 COLLETTE Gilles (1900)
TAILLANDIER Alban (1694) 0 -1 PELE François (1775)
SORBE Xavier (1620) 1- 0 HABUNEK Patrick (1709)

[retour sommaire]

13/04/08 - Le critérium Dame nous réussit plutôt bien..., par X. Sorbe

La Tour de Mantes 1,5 - 2,5 Le JÉEN
PANTIC D. (1963) 0 - 1 CANTERO Jorge (1955)
REDJEM M. (1920) X - X LA MONACA Laurent (1892)
VALLOBRA P. (1906) 1 - 0 PAYOUX Sébastien (1828)
RODRIGUEZ J.-P. (1695) 0 - 1 SORBE Xavier (1620)

15-16/03/08 - Nationales

Nationales 4 :
Victoire sans gloire contre une faible équipe sur le papier comptant en plus deux forfaits (il y a une épidémie en ce moment :o). L'homme du match est sans contestate Laurent Lamonaca (1902) qui a accepté de prendre ma place au premier échiquier avec les noirs, de façon à se charger du seul joueur dangereux classé 1807... Pour ma part, je suis gagnant mais je propose la nulle à mon adversaire pour nous assurer la victoire, et parce qu'il m'a offert deux cafés pendant notre partie. Je lui ai quand même demandé avant si son Elo de 1499 était un fide ou pas :o)

Et voici des news de l'équipe première du JÉEN (nationale 2) :
Il reste 2 rondes (les 5 et 6 avril prochain à Lille), et pour l'instant l'équipe est 7e sur 12 (sortie de la zone rouge ! ).
Mais le prochain et dernier WE et surtout la partie du samedi contre Hénin-Beaumont seront déterminants pour le maintien en N2...

Les résultats des rondes 8 et 9 : 1,5 /2 (gain contre Neuville en Ferrain et nulle contre Le Touquet), 2 très bons matches de l'équipe. A noter la très bonne partie de Sébastien Marin dimanche, qui gagne, après presque 6h de jeu, une finale de tour avec un pion de plus, et permet de faire match nul contre Le Touquet, certes pas au complet, mais en haut de tableau depuis le début de la saison... L'équipe est très soudée, très motivée, et c'est vraiment agréable. On a reçu du renfort de l'équipe 2 toute l'année, ce qui nous a bien aidés mais qui les a plutôt desservi (et qui explique aussi malheureusement leur contre-performance cette saison!).

22/02/08 - 2e championnat interne de blitz, par J. Cantero

Je suis le vainqueur de cette sixième étape mais je dois avouer que la chance y est pour beaucoup, surtout contre Jean-Yves contre qui je gagne alors que je perds un fou par enfermement d'entrée de jeu et, cette fois-ci ce n'était pas une préparation maison de ma part :o( Finalement, je deviens un spécialiste des causes perdues, c'est toute ma vie ça :o)

Classement général après six étapes sur onze :
1. (2000)   (29 points)   GILLOT Jean-Yves
2. (1910)   (25 points)   CANTERO Jorge
3. (1820)   (20 points)   CAUSSE Paul-Alain
4. (1690)   (14 points)   SORBE Xavier
5. (1850)   (12 points)   CHAUVIN Stéphanie
6. (1380)   (10 points)   BOULON Jean-Christophe
7. (2000)   (10 points)   LAGAUDE Stéphane
8. (1510)   (08 points)   TAILLANDIER Alban
9. (1520)   (08 points)   DE CASTET Antoine
10. (1900)   (08 points)   FALGAYRETTES Philippe
11. (1730)   (07 points)   LAMONACA Laurent
12. (1280)   (07 points)   VEGA-RITTER Isabelle
13. (1820)   (07 points)   PAYOUX Sébastien
14. (1680)   (06 points)   DANIELE Arnaud
15. (1299)   (06 points)   CREPIN Charles-Antoine
16. (2040)   (05 points)   MARCELIN Philippe
17. (1810)   (04 points)   FROIDEVAUX Alain

[retour sommaire]

10/02/08 - Nationales

Nationale 2 groupe Nord : Issy les Moulineaux 2-2 Le JÉEN

Nationale 3 groupe 9 : Montigny le Bretonneux 4-2 Le JÉEN

La ronde de tous les regrets, par J.-Y. Gillot
Avec l'absence programmée de longue date de Philippe M. et les 2 remplacements de dernières minutes de l'équipe 1, la présence de nos 2 remplaçants de luxe et d'un jeune en progression était d'un grand soulagement face à une équipe de Montigny un peu plus forte que nous (en moyenne 50 points).

Mais la ronde commence mal avec, au 6e échiquier, Philippe F. qui, dans un moment d'absence, donne une tour à son adversaire au 20e coup. Mouna, dans un style très serein, l'emporte au 5e. Stéphane renoue avec la victoire au 2e où il compense un retard matériel par une bonne dynamique et une structure de pions saine. Alban a fort à faire au 7e et s'incline ce qui donne 2-2. Regret 1 : au 1er, Cyrille fait un bon match. Mais au moment de fermer la porte et d'imposer la nulle en réponse d'un coup qu'il a vu bien en avance, il joue autre chose et doit s'incliner. Regret 2 : au 8e, Jean-Christophe voit un moyen de prendre la dame de son adversaire en début de partie mais ne le fait pas à cause d'une réfutation imaginaire. Il se retrouve en retard matériel et doit "ramer" pour finalement obtenir la nulle. A cet instant, nous sommes menés 3-2 mais la victoire semble, pour la 1ère fois cette saison, toute proche car au 4e, notre buteur Arnaud se bat bien et obtient l'avantage en zeitnot. Regret 3 : avec une tour d'avance au 40e coup, un dernier doute survient alors qu'il ne lui reste plus que 5 secondes et il perd au temps. Au 3e, je me défends bien puis creuse petit à petit un confortable avantage (paire de fous et 2 pions passés liés centraux contre tour) dans une position encore pleine de pièges. Regret 4 : malheureusement, je ne trouve plus les bons coups (peut-être par déception du résultat d'Arnaud) et je propose la nulle.
Au final défaite 4-2 alors que ça aurait dû être l'inverse.

Nationale 5 groupe 4 : St Quentin en Yvelines 1-4 Le JÉEN

03/02/08 - Criterium Dame groupe B
Le bon dimanche du JÉEN hier après-midi à Malakoff : Malakoff et Mat 1 - 3 Le JÉEN.

Le détail des échiquiers :
SAN MARCO Jean (2020 F) X - X LA MONACA Laurent (1902 F)
VRIGNAUD Emmanuel (1900) 0 - 1 PAYOUX Sébastien (1804 F)
DEMANGE Jean (1806 F) 0 - 1 TAILLANDIER Alban (1660 F)
JULIEN Jean-Luc (1760) X - X SORBE Xavier (1720)

01/02/08 - 2e championnat interne de blitz, par J. Cantero

Elle est venue, elle a vaincu et, nous espérons qu'elle n'aura pas disparu : il s'agit de Stéphanie CHAUVIN qui nous a donné une leçon en ne nous laissant aucune miette, même pas au tenant du titre et actuel premier au classement général qui se réjouit tout de même de terminer devant moi.

Classement général après cinq étapes sur onze :
1 . (2000) GILLOT Jean-Yves (26 points)
2 . (1910) CANTERO Jorge (19 points)
3 . (1820) CAUSSE Paul-Alain (15 points)
4 . (1690) SORBES Xavier (14 points)
5 . (1850) CHAUVIN Stéphanie (12 points)
6 . (1380) BOULON Jean-Christophe (10 points)
7 . (2000) LAGAUDE Stéphane (10 points)
8 . (1510) TAILLANDIER Alban (8 points)
9 . (1820) PAYOUX Sébastien (7 points)
10 . (1730) LAMONACA Laurent (7 points)
11 . (1280) VEGA-RITTER Isabelle (7 points)
12 . (1680) DANIELE Arnaud (6 points)
13 . (1520) DE CASTET Antoine (6 points)
14 . (2040) MARCELIN Philippe (5 points)
15 . (1299) CREPIN Charles-Antoine (5 points)
16 . (1900) FALGAYRETTES Philippe (4 points)
17 . (1810) FROIDEVAUX Alain (4 points)

[retour sommaire]

19-20/01/08 - Nationales

Nationale 2 groupe Nord :

JÉEN qui rit, JÉEN qui pleure ;-P
Le JÉEN 3-1 Lille le samedi et Le JÉEN 0-3 Franconville le dimanche...

Nationale 3 groupe 9 : Lutèce Echecs 4-1 Le JÉEN

LAMORELLE Julien (2196) 0 - 1 SELVI Laurent (2046)
KIRSCH Alain (2083) 1 - 0 FALGAYRETTES Philippe (1928)
CARRE Sylvain (2059) 1 - 0 LAGAUDE Stéphane (1992)
LAVANANT Alexandre (2069) X - X GILLOT Jean-Yves (C) (1933)
FAGEOT Julien (1954) 0 - 1 DANIELE Arnaud (1860)
JAQUET Stéphane (1923) 1 - 0 MARCELIN Philippe (1955)
BOUNYA Myriam (1893) X - X TAILLANDIER Alban (1660)
IASMAN Inna (C) (1855) 1F (-1)

Nationale 5 groupe 4 : Le JÉEN 3-1 Echiquier de la Butte, par J. Cantero

Incroyable mais vrai ! Je vous invite à regarder le classement avec le détail des rencontres pour constater que les favoris du groupe (BNP Paribas qui nous avait reproché de ne pas avoir mis une forte équipe contre eux !) viennent de chuter pour la deuxième fois sur un nouvel exploit d'une équipe adverse... J'en oublie presque de dire que nous gagnons dans la douleur 3 à 2 contre l'Echiquier de la Butte qui avait justement réalisé la perf du siècle en battant les premiers (BNP Paribas) lors de la ronde précédente.

Premier échiquier : sans le savoir, j'ai rendu hommage à Fischer (le héros de mon adolescence) lors de la précédente ronde en jouant le "fameux" fou prend h2 et en annulant la position perdante qui en découlait... Ben je lui ai encore rendu hommage en changeant le matériel avec lequel j'étais censé devoir jouer :o) Et comme mon héros, j'ai gagné contre un 2777, euh... je veux dire un 1777 :o)

Deuxième échiquier : Laurent LAMONACA (1902) gagne très professionnellement sa partie avec les noirs contre un 1670, ben cette fois-ci les gros bras ont fait le boulot :o)

Troisième échiquier : Emile TORRES (1810) perd contre un 1760, ben c'est la première fois en sept parties disputées qu'il perd en ma présence ! Petite anecdote amusante : alors que je discute avec l'arbitre, Emile vient me voir et me dit que mon adversaire a joué, le futur arbitre que je suis lui répond a la place de l'arbitre qu'il est interdit de donner ce genre d'information entre coéquipiers :o)

Quatrième échiquier : Xavier SORBE (1720) était au bord du gouffre contre un 1760, puis je pense qu'il a raté une suite annulante (Xavier confirme que Fritz pense la même chose !!) pour se retrouver complètement perdant. Et c'est en gros ce moment qu'a choisi son adversaire pour proposer nulle ! Incroyable d'autant plus que c'était la dernière partie à se terminer et que cette nulle donne la victoire à l'équipe et peut-être même une place en N IV !!!

Cinquième échiquier : Eric GERTHOFFER (1560) n'a pas récidivé son exploit (nulle contre un 1971 !! Lors de la rencontre contre BNP Paribas) et perd assez rapidement contre un 1520.

Sixième échiquier : nous gagnons sur cet échiquier par forfait, ouf ! Et un grand bravo à l'équipe adverse.

18/01/08 - La disparition de Bobby Fischer

Quelques réactions de membres du club à la mort de Bobby Fischer le 17 janvier 2008 :

"Quand je pense que j'ai appris à jouer aux échecs en 1972 au moment du championnat du monde. (...) Les informations arrivaient avec parfois deux jours de retard sur les parties jouées mais nous nous précipitions sur le journal pour voir le dernier résultat. Le match était extraordinairement médiatisé pour l'époque compte tenu du symbole politique qu'il représentait. Je me souviens de nos commentaires sur le contenu technique des parties alors que nos Elos devaient avoisiner les 999... A hurler de rire aujourd'hui. Petit pincement au coeur quand même."

"Quand je pense que je suis né en 1972 au moment du championnat du monde..."

"Son délire l'a quand même atteint sur le tard et avant d'en souffrir, il a été un grand champion pas si capricieux que l'on dit puisque ses revendications étaient souvent fondées, et ont conduit à des améliorations de la situation des joueurs d'échecs (...)".

"L'annonce de sa mort m'a fait autant de peine que celle de Senna : on oublie que les génies commencent par être des mortels comme les autres avant de devenir des légendes.
J'attends avec intérêt les interviews de Spassky, Karpov, Kasparov... On aura fini 2007 en parlant des échecs, on commencera 2008 de même".

13/01/08 - Criterium Dame groupe B

Le JÉEN bat Issy-les-Moulineaux 2,5-1,5 en Criterium Dame groupe B

11/01/08 - 2e championnat interne de blitz, par J. Cantero

Ben je gagne ma deuxième étape consécutive sans perdre la moindre partie ce coup ci :o). Je bats donc au passage le tenant du titre et souhaite vivement que les autres en fassent autant, car avec l'avance de Jean-Yves, il peut se permettre de toujours terminer deuxième pour se succéder à lui-même (et je ne vais pas non plus toujours gagner :o)

Classement général après quatre étapes sur onze :

1. (2000) GILLOT Jean-Yves (18 points)
2. (1910) CANTERO Jorge (12 points)
3. (1690) SORBES Xavier (9 points)
4. (1510) TAILLANDIER Alban (8 points)
5. (1820) PAYOUX Sébastien (7 points)
6. (2000) LAGAUDE Stéphane (7 points)
7. (1730) LAMONACA Laurent (7 points)
8. (1680) DANIELE Arnaud (6 points)
9. (1380) BOULON Jean-Christophe (6 points)
10. (2040) MARCELIN Philippe (5 points)
11. (1280) VEGA-RITTER Isabelle (5 points)
12. (1820) CAUSSE Paul-Alain (5 points)
13. (1900) FALGAYRETTES Philippe (4 points)
14. (1299) CREPIN Charles-Antoine (4 points)
15. (1810) FROIDEVAUX Alain (3 points)

[retour sommaire]

30/12/07 - Les stages du JÉEN

Quatre jeunes étaient présents pour ce premier stage des 26, 27 et 28 décembre, donc quatre chanceux qui ont bénéficié de cours particuliers durant trois jours !

Le stage a commencé par une série de tests afin de mieux cerner les lacunes des élèves que je n'ai pas habituellement en main puis chacun a bénéficié d'un entraînement personnalisé... Pour nous dégourdir les jambes et nous changer les idées, nous sommes allés deux fois au cinéma de l'aquaboulevard lors de la coupure du midi. Chaque stagiaire est reparti avec un dossier pédagogique qu'il devra apporter lors des stages suivants afin d'être complèté au fur et à mesure.

Il y a pour le moment neuf inscrits pour le stage des 2, 3 et 4 janvier. Nous participerons l'après-midi à un tournoi homologué au 99, rue d'Alésia 75014 Paris.

16/12/07 - Interclubs

Nationale 2 groupe Nord : Arcueil 1-7 JÉEN

f MARCHAND Francois 2216 0 - 1 m SIMON Olivier 2397
MIRCESCU Ovidiu 2132 1 - 0 MEHAIBIA Azzedine 2204
BAUDOIN Paul 2010 0 - 1 YORDANOV Nikolay 2187
DEBEHAIGNE Benoit 1929 0 - 1 GIROUX Fabrice 2169
CHERON Stephane 1999 0 - 1 LAFAURIE Pierre 2113
HOUDAYER Jerome 1920 0 - 1 MAILLOT Fabien 2038
CARBONNET Christophe 1827 0 - 1 GILLOT Jean-Yves 1954
SINNY-PALANY Emilie 1099 0 - 1 GATINE Aurelia 2028

Nationale 3 groupe 9 : JÉEN 0 - 7 Saint Quentin-en-Yvelines

Il n'y avait guère de véritable enjeu sportif lors de cette rencontre, lors de laquelle il y avait entre 300 et 500 points Elo d’écart en notre défaveur par échiquier. Dommage, l'auteur de ces lignes est peut-être passé près d’un exploit, dans une partie au cours de laquelle il perd les pédales au 19e coup (voir la partie).

Les résultats complets :
SELVI Laurent 2052 0 - 1 f GRIMBERG Gilbert 2348
MARCELIN Philippe 1975 0 - 1 f VERAT Laurent 2317
LAGAUDE Stephane 2018 0 - 1 f MOINGT Jean-Claude 2282
FALGAYRETTES Philippe 1924 0 - 1 BOUVEROT Olivier 2181
DANIELE Arnaud 1740 0 - 1 BILQUEZ Romain 2057
TAILLANDIER Alban 1654 X - X BOUSSAHA Bilal 1990
UMBACH-BASCONE Nicolas 1430 0 - 1 FAYOLLE Guy 1937
BOUDOT Solene 1230 0 - 1 MOURGUES Joelle 1765

L’enjeu se situait peut-être plutôt du côté politique, car le club recevait le gratin de la FFE en la personne de son président et de son directeur général…

Nationale 5 groupe 4 : Livry-Gargan 1 - 2 JÉEN, par J . CANTERO

Tout d'abord bravo à notre équipe de nationale 2 (vitrine du club chez les adultes) qui gagne enfin et se rapproche de la zone de non reléguable... Bravo aussi à notre équipe de nationale V adultes (dont je suis le nouveau capitaine :o) qui gagne dans la douleur 2 à 1 contre Livry-Gargan.

Premier échiquier : je joue un Fxh2 à la Fischer, sauf que ce dernier l'avait sacrifié exprès alors que moi j'étais persuadé qu'il sortirait vivant. Ben j'avais oublié un détail qui m'a obligé à jouer avec un fou en moins contre un 1670, puis avec deux pions en moins dans une finale de tours que j'ai réussi à annuler au courage ! Je suis fier de moi car ce fut la dernière partie à se terminer et ce demi point sauvé donne la victoire à l'équipe !

Deuxième échiquier : Laurent LAMONACA (1902) a accepté la proposition de nulle vers le quinzième coup de son adversaire classé 1680 qui avait obtenu une bonne position en jouant une défense dans laquelle Laurent n'est pas à l'aise. Ben je sais maintenant quoi jouer contre lui lors du championnat interne de blitz :o)

Troisième échiquier : encore une performance d'un membre de l'équipe adverse classé 1660 qui va même jusqu'à gagner contre Paul-Alain CAUSSE (1800).

Quatrième échiquier : heureusement que nos "petits bras" sont là pour faire le travail, donc bravo à Xavier SORBE (1700 tout de même :o) qui gagne.

Cinquième échiquier : Emile TORRES (1550) n'a pas d'adversaire à sa taille chez les jeunes, c'est donc tout naturellement qu'il a sa place chez les adultes qu'il malmène avec de bons résultats dont une victoire très importante cette fois-ci.

Sixième échiquier : Jean-Christophe BOULON a proposé la nulle à son adversaire sans consulter "son" capitaine, en voilà des manières ! Il faut que je voie cette partie qui me semblait très avantageuse pour Jean-Christophe, à suivre...

Septième échiquier : un énorme merci à Paul-Alain qui a eu la gentillesse de nous transporter jusqu'à chez nous au lieu de nous laisser dans un métro, ce qui l'a contraint à faire un très long détour.

SUSTRA Gilles 1670 X - X CANTERO Jorge 1941
CAPUTO Jose 1680 X - X LA MONACA Laurent 1902
AFRAOUI Solenn 1630 1 - 0 CAUSSE Paul-Alain 1800
JOSEPH Francis 1499 0 - 1 SORBE Xavier 1700
VEYSSADE Pascal 1430 0 - 1 TORRES Emile 1550
DELHY Jacques 1360 X - X BOULON Jean-Christophe 1250

[retour sommaire]

28/11/07 - 9e Salon de l’Education du 22 au 25 novembre 2007

La bonne nouvelle du week-end dernier...

roi En association avec la Ligue de l'Île-de-France des Echecs, le JÉEN était présent au Salon de l’Education dimanche 25 novembre 2007. Pendant que nos équipes se faisaient chahuter dans les différentes Nationales, quatre membres de la Ligue défendaient les échecs au salon de l'éducation à la Porte de Versailles... lire la suite

 

25/11/07 - Interclubs

Nationale 2 groupe Nord

Ronde 2 : Le JÉEN 0 - 7 Rueil Malmaison
Ronde 3 : Club 608 3 - 2 Le JÉEN

Nationale 3 groupe 9

Ronde 2 : Le JÉEN 2 - 5 Asnières 64
Ronde 3 : Issy les Moulineaux 6 - 0 Le JÉEN

En quelque sorte un week-end noir pour ces 2 divisions qui rencontraient chacune des équipes parmi les plus fortes de leur groupe...

Nationale 5 : Le JÉEN 0 - 4 BNP Paribas

L'après-midi s'est ouvert sur un constat : on n'avait pas prévenu nos adversaires du changement de salle... Je tiens d'ailleurs à renouveler mes remerciements à Mme Torres pour l'aide qu'elle nous a apportée à cette occasion. D'autre part, la différence de niveau entre les 2 équipes en lice était flagrante : 300 points Elo d'écart à chaque échiquier, excepté le mien où il n'y avait que 200 points de différence... Enfin, on a eu droit à un concert de rock-pop sous notre salle (ils jouaient relativement bien, d'ailleurs), mais aucun d'entre nous n'était dans l'esprit de profiter de ce concert impromptu.

Les parties :
Sous la pression et dans une position complexe, j'avoue avoir loupé un coup qui a permis à mon adversaire de renverser la vapeur rapidement et de me pousser à déposer les armes ; l'analyse post-mortem a montré que la position recelait des complications inouïes de part et d'autres, et que les pièges jalonnaient les variantes découlant du coup correct. Je ne suis pas sûr que d'avoir vu la bonne suite m'aurait aidé à gagner quand même.

Alors qu'au second échiquier, Xavier Sorbe a subi une attaque sans appel, la première surprise vient du 3e échiquier où Eric a annulé contre son adversaire dans une finale de pions, bravo à lui. J'ai passé le relais à Eric pour la fermeture de la salle, aussi n'ai-je pas vu la fin de partie entre Jean-Claude Archet, notre illustre arbitre-joueur, et son adversaire, sauf que les attaques réciproques et les zeitnots faisaient rage à mon départ. Emile Torres a été à 2 doigts de l'exploit, ratant un gain audacieux et superbe. Son adversaire qui reconnait avoir eu des sueurs froides a quand même fait craquer notre jeune recrue ; Emile aurait amplement mérité une victoire au lieu du zéro finalement inscrit dans sa colonne. Jean-Christophe, appelé au dernier moment a lui aussi créé la surprise en sacrifiant une pièce pour la qualité et 2 pions et imposer une nulle à son adversaire.

Au final, le résultat global est lourd : 0-4
CAUSSE Paul-Alain 1800 0 - 1 GOUSSEINOV Aguif 2020
SORBE Xavier 1700 0 - 1 FAUCONNIER Renaud 2000
GERTHOFFER Eric 1520 X - X BOURBON Bernard 1971
ARCHET Jean-Claude 1515 0 - 1 LOUVET Christophe 1960
TORRES Emile 1550 0 - 1 GUIDOUX Fabrice 1930
BOULON Jean-Christophe 1250 X - X THOUE Jean-Claude 1685

17/11/07 - 2ème championnat interne de blitz, par J. Cantero
Pas de chance pour nous, en effet la soif de victoires de Jean-Yves ne fait jamais grève ! Pour ma part, je termine encore dernier mais avec des encouragements car j'ai battu le king lui-même (sa seule défaite et ma seule victoire) en la personne de Jean-Yves biensûr :o)

Classement général après deux étapes sur onze :

1. (2000) GILLOT Jean-Yves (10 points)
2. (1680) DANIELE Arnaud (6 points)
3. (1690) SORBES Xavier (6 points)
4. (1730) LAMONACA Laurent (6 points)
5. (2040) MARCELIN Philippe (5 points)
6. (1510) TAILLANDIER Alban (5 points)
7. (1820) PAYOUX Sébastien (4 points)
8. (2000) LAGAUDE Stéphane (3 points)
9. (1810) FROIDEVAUX Alain (3 points)
10. (1900) FALGAYRETTES Philippe (2 points)
11. (1820) CAUSSE Paul-Alain (2 points)
12. (1280) VEGA-RITTER Isabelle (2 points)
13. (1299) CREPIN Charles-Antoine (2 points)
14. (1910) CANTERO Jorge (2 points)

Alban est le premier jeune mais Charles-Antoine n'a pas dit son dernier mot, moi non plus d'ailleurs avec cette dernière place, d'ailleurs nous sommes désormais cinq derniers à égalité de points :o)

11/11/07 - Criterium Dame Groupe B
"Dommage, nous avons seulement accroché Clichy", par X. Sorbe
Très belles performances de Laurent, après un début de partie apparemment sanglant, et d'Alban, qui semblait même en mesure de l'emporter en finale.
Arnaud a eu affaire à forte partie et a perdu au temps.

Quant à moi, je m'en veux d'avoir raté un gain quand j'avais deux pions d'avance. Nous essaierons de faire mieux la prochaine fois (en janvier).

ZAKY Tamir (1912) X - X LA MONACA Laurent (1820)
FASTANI Nourddine (1902) 1 - 0 DANIELE Arnaud (1740)
CAROLL John (1826) X - X TAILLANDIER Alban (1654)
CELERIER Eric (1747) X - X SORBE Xavier (1700)

Score final : Clichy 2,5 - 1,5 Le JÉEN

[retour sommaire]

27/10/07 - 2ème championnat interne de blitz, par J. Cantero
C'est parti ! Je tiens à dire un grand bravo à Charles-Antoine qui fait partie des rares jeunes à avoir le courage de se frotter aux adultes chevronnés du club.

Dans le tournoi des forts, Jean-Yves ne manque pas l'occasion de nous rappeler qu'il est le tenant du titre en terminant premier.
Dans le tournoi des moins forts, Arnaud qui fait un retour remarqué à la compétition après six ans d'absence en remportant sa partie en N III termine premier. Il jouera donc dans le groupe des forts lors de la deuxième étape.

Classement général :
(2000) GILLOT Jean-Yves (6 points)
(1680) DANIELE Arnaud (6 points)
(2040) MARCELIN Philippe (5 points)
(1510) TAILLANDIER Alban (5 points)
(1820) PAYOUX Sébastien (4 points)
(1690) SORBES Xavier (4 points)
(1810) FROIDEVAUX Alain (3 points)
(1730) LAMONACA Laurent (3 points)
(1820) CAUSSE Paul-Alain (2 points)
(1280) VEGA-RITTER Isabelle (2 points)
(1299) CREPIN Charles-Antoine (1 point)
(1910) CANTERO Jorge (1 point)
Alban est le premier jeune mais Charles-Antoine n'a pas dit son dernier mot, moi non plus d'ailleurs avec cette dernière place :o)

21/10/07 - Interclubs

Nationale 3, par J.-Y. Gillot

Bon, défaite contre Evry Grand Roque III sur le score de 4 à 2. Dommage car il y avait moyen de faire un bon résultat.

A peu près dans l'ordre des résultats :
- au 8e échiquier, Alban l'emporte très rapidement (je n'ai même pas vu sa partie).
- au 1er, Fabien a bien résisté avec les noirs face à un très gros adversaire (presque 300 pts d'écart) qui connaissait bien sa sicilienne.
- au 7e, euh... Désolé Arnaud mais j'ai un gros trou. Enfin, Arnaud l'emporte (au temps, je crois) et c'est bien cela l'essentiel.
- au 4e, Stéphane avait une grosse attaque sur le roi adverse encore au centre mais son adversaire a bien géré et Stéphane y laissa des plumes.
- au 3e, j'obtins un beau centre à la sortie de l'ouverture. Mais sur un mauvais calcul, je prends un pion empoisonné et je pers un cavalier contre 2 pions, puis la partie.
- au 2e, Matthieu semblait avoir une belle attaque sur le roque de son adversaire mais n'a pas trouvé la faille et doit s'incliner dans la finale.
- au 5e, Stéphanie est très embarassée par le coup Df3 de son adversaire à la sortie de l'ouverture. Elle perd un pion mais se défend de toutes ses forces. Son adversaire finit par accepter la nulle qui assure la victoire à Evry.
- au 6e, Philippe gagne la qualité tour contre fou mais ne trouve pas la faille contre la paire de fous adverse. La nulle est conclue après 5h de jeu.

Pour conclure : nos 2 remplaçants ont très bien rempli leur rôle en l'emportant mais nous avons loupé le coche aux 2e, 3e et 4e.

Nationale 2, par A. Gatine

Défaite 2 à 1 à domicile dans nos nouveaux locaux (très belle salle mise à disposition par la ludothèque de Boulogne) contre une équipe du Vésinet qui n'était pourtant pas au complet, mais qui reste composée de joueurs très expérimentés.

Au bout de 3 h de jeu, position égale sans grande amélioration possible sur 5 échiquiers, 1 échiquier avec une bonne attaque un peu incertaine mais efficace (merci à Nikolaï, recrue arrivée du Chess XV cette année, notre unique point de cette première ronde !) et 2 échiquiers en difficulté.

Au bout de 5h de jeu, on est mené 2 à 1, suite logique des positions précédentes et il reste Stéphane qui se bat pour transformer une finale avec une position inférieure en avantage pour arracher le match nul. Après presque 6h de jeu, malgré des complications tentées sans relache, il accepte la nulle (position roi+tour contre roi+tour ! ! !). Bravo quand même pour la combativité...

Dans la poule Nord, ça va être du sport cette année : 4 résultats très serrés, 1 match nul et 1 seul résultat net (6 à 2 pour l'équipe d'Issy-les-Moulineaux qu'il faudra surveiller de très près) !
L'équipe du Jéen n'a jamais été aussi forte sur le papier, il reste à confirmer devant l'échiquier...

Nationale 5, par P.-A. Causse

Aurélia peut le confirmer, les premières rondes essuient toujours les plâtres d'intendance. Enfin... Un problème de jeux, de feuilles de parties et de clés ont pimenté cette première journée. Normalement, ces obstacles ne devraient plus nous gêner par la suite.

Concernant le match (Le JEEN - Le Chesnay-Versailles), au premier échiquier, Jorge a massacré son adversaire proprement, une tour nette et une attaque pénible à contrer à l'appui. Au 2e échiquier, un vrai suspense à la Hitchcock : Sébastien que je voyais condamné avec quelques menaces disparates mais sans lendemain, les a bien ajustées et a placé un magnifique mat, alors que son adversaire le pilonait d'une marée de pions. Respect.

Au 3e, Laurent s'est fait piéger avec des pions supplémentaires dans une finale de fous de couleurs opposées. Nulle. Votre serviteur a raté au 4e échiquier un coup qui a transformé une attaque avec 2 pions passés liés en une défaite sans appel. Au 5e, Emile Torres a brillament montré avec une nulle de combat qu'il a toute sa place dans les compétitions adultes. Quant au 6e échiquier, Charles-Antoine doit travailler la pression du jeu. Il a le niveau pour progresser, mais le travail, encore le travail, toujours le travail, on n'y coupe pas pour avancer.

Au global, c'est un match nul 2 à 2. Le résultat en détail :

CANTERO Jorge (1941) 1 - 0 MASLIAH Leon (1896)
PAYOUX Sebastien (1835) 1 - 0 ADAM Serge (1860)
LA MONACA Laurent (1820) X - X LEMAIRE Guy (1740)
CAUSSE Paul-Alain (1800) 0 - 1 ENGEL Gerard (1728)
TORRES Emile (1550) X - X LEVIER Jean-François (1729)
CREPIN Charles-Antoine (1390) 0 - 1 FERNANDEZ François-Louis (1690)

14/10/07 - Nationale IV jeunes, par J. Cantero
Ca commence très mal (défaite 10 à 3) mais rien n'est perdu pour jouer la montée ! En effet la saison est encore longue avec beaucoup de rebondissements à venir... Bravo au R2C2, mais je crois que le grand vainqueur de la journée fut la très bonne ambiance qui régna tout au long de la rencontre...

[retour sommaire]

Valid XHTML 1.0 Transitional