Merci les filles ! !

Championnat de France féminin des clubs, par Jorge CANTERO

Bravo, merci et toutes mes excuses les filles !! Je vous présente mes excuses car vu le succès que commence à avoir cette compétition (le Nao Chess Club vient de se qualifier brillamment pour la disputer l'année prochaine), je pensais que ne pas descendre en N 2 serait déjà une bonne performance.

Mais l'équipe termine première de son groupe en battant au passage les championnes de France 2005 (Clichy) avec Sophie MILLIET au premier échiquier ! Nous devons cet exploit à la nouvelle venue : Tania KEFS (1866) qui réalise la perf de cette ronde en battant une joueuse classée 1944... La ronde suivante c'est Mouna DAYA (2050) qui sauve l'équipe contre Mulhouse en annulant contre Anne MULLER (2169), puis la ronde d'après contre Gonfreville voit Mouna "craquer" au premier échiquier mais sans incidence pour la victoire de l'équipe...

A deux rondes de la fin l'entente entre les filles est excellente et c'est Aurélia GATINE, la fille de notre sympathique président (on est jamais aussi bien servi que par soi-même :o) qui prend le premier échiquier. Cette nouvelle composition d'équipe (peut-être la clef de la victoire finale !!) permet d'annuler contre Bois Colombes emmenée par Pauline GUICHARD (2207), Stéphanie CHAUVIN, la buteuse (5 sur 5) y est pour beaucoup...

Puis arrive enfin la dernière ronde où toutes les filles du JÉEN devaient jouer à leur meilleur niveau pour espérer gagner (synonyme de qualification) contre BISCHWILLER emmenée par Rosa TE-LALLEMAND (2279), ce qu'elles firent en gagnant 3 à 0 ! rendant l'exploit de la victoire d'Aurélia GATINE (2039) contre Rosa TE-LALLEMAND(*) inutile pour gagner le match mais Ô combien précieux pour déterminer la première place du groupe !

Oui vraiment, bravo et merci les filles !!

 

(*) En battant Rosa TE-LALLEMAND, Aurélia a donné un point de départage précieux (ainsi que les autres joueuses de l'équipe, bien sûr !) qui permet, puisque le JÉEN est à égalité de points de partie avec Clichy, d'être effectivement en tête du groupe, ce qui lui permettra de rencontrer l'équipe de Vandoeuvre en demi-finale, et non l'équipe d'Evry qui, a priori, est moins abordable. Nous aurons donc la chance d'avoir une demi-finale Clichy-Evry... Si certaines et certains regrettent déjà que ce ne soit pas la finale, ce ne sont pas les membres du JÉEN qui s'en plaindront ! (NDLR)