ecole

REEL ET VIRTUEL


Moi j'aime bien Internet, avec ses pages en couleurs, ce côté temps réel, son jeu en ligne, etc... Et puis on lit partout que grâce à cet outil nous sommes à l'aube d'un développement sans précédent du jeu d'Echecs. On nous dit qu'Internet va développer de nouvelles formes de jeu, satisfaire une nouvelle demande, un public nouveau (c'est d'ailleurs un des rares points sur lesquels EE et EM s'accordent). Mais derrière ce discours mi-politiquement correct, mi-vœu pieux, quelle visibilité avons-nous réellement de l'évolution des Echecs dans les dix prochaines années ? La carte du cyber-paysage échiquéen commence à se dessiner : les uns s'apprêtent à faire du business en ligne espérant capter une hypothétique clientèle, d'autres s'efforcent d'offrir des services diversifiés pour fidéliser d'ores et déjà le visiteur, quelques précurseurs historiques attendent patiemment de récolter les fruits de leur persévérance, tandis que la majorité des acteurs semble attendre et observer. Et puis il y a nous, la sympathique multitude des pages perso qui témoignons simplement de la vie clubs...

Dans ce contexte, difficile de se faire une idée de l'avenir, voire du présent. Supposons que mon petit cousin ait reçu un CD-Rom d'Echecs pour Noël il y a 3 ans, alors qu'il commençait à s'intéresser à ce jeu et apprenait à jouer. Qu'a-t-il fait ? Il a lancé une recherche sur la toile avec le mot " echec ". Comme toujours l'ampleur du résultat fut désespérante : il a commencé par galérer de page en page, est peut-être tombé sur un grand portail, et a certainement fini sur un site de jeu en ligne après plusieurs semaines de nomadisme.

Ou en est-il après trois ans ? S'il n'a pas troqué son échiquier contre une console, il a cliqué par ici, il s'est connecté par là, mais il est toujours très seul. Dans ces conditions, quelles sont ses chances de progresser, de connaître certaines sensations ? Elles me semblent minces.

Alors je récapitule :

SI VOUS SAVEZ JOUER AUX ECHECS ET ETES DE CEUX QUI...
- Ne communiquent que par clics avec leurs adversaires,
- Ou reprennent autant de coups qu'ils veulent,
- Ne se donnent pas la peine de gagner une finale gagnante,
- Connaissent plein de sites de jeu en ligne,
- Ignorent où se trouve Elista,
- Ont tendance à gagner souvent...

SI VOUS VOULEZ...
- Connaître la peur en vous asseyant devant l'échiquier,
- Commettre environ une faute inexplicable toutes les 2 jours,
- Gagner quelquefois contre le cours du jeu,
- Perdre contre un 1310,
- Rencontrer un vrai 2375,
- Proposer nulle en Russe,
- Connaître la défaite,
- Avoir peur de regarder votre adversaire,
- Cesser de reprendre vos coups,
- Goûter l'ivresse de la victoire,

CONTACTEZ LE CLUB D'ECHECS LE PLUS PROCHE !

Nicolas Umbach

Janvier 2001